BangBang : bangbangblog.com

S.T.Y.L.E.S.

Lauryn Hill et Robyn: deux concerts, deux femmes à surveiller

Stéphanie Chicoine
17 janvier 2011

Il ne faut pas se le cacher, il fait frette en maudit. Rien ne peut combattre ce froid intense de janvier; ni l’énorme cargaison de chocolat chaud au bureau ni les 40 pelures de vêtements sous le manteau ne peuvent pallier à cette situation. Par contre, c’est le moment idéal pour aller voir les concerts fort attendus de Lauryn Hill et de Robyn, les 23 et 27 janvier respectivement.

Je vous avertis tout de suite, le concert de Miss Hill est complet. Et moi, comme une épaisse qui pensait que ce show passerait dans le beurre, je n’ai pas mon billet. Pas grave, je ferai des beaux yeux aux revendeurs de billets qui me feront un bon prix. J’attends la vedette de Rock n’Nonne avec une brique et un fanal. Des articles sur la webosphère ont souligné des retards de deux à trois heures avant son entrée en scène et ont également mentionné la piètre qualité sonore du concert. Pour vous dire franchement, je ne suis pas trop surprise. Tu ne peux pas t’éclipser de la scène musicale et ignorer tes fans pendant aussi longtemps pour revenir en force à 100%. Il faut beaucoup de rodage disons.

Je crois quand même que l’artiste responsable d’un des meilleurs albums hip-hop des quinze dernières années saura rebondir et nous offrir une performance franche, passionnée et remplie d’émotions. Je ne m’attends pas à entendre du nouveau matériel, par contre, je souhaite ardemment que les chansons de The Miseducation of Lauryn Hill ainsi que du répertoire des Fugees me percuteront autant que les versions originales. À suivre.

Le concert de Robyn n’affiche toujours pas complet, mais ça ne saura tarder. La jeune chanteuse suédoise a lancé en 2010 l’un des meilleurs albums pop de l’année avec Body Talk, un album rempli de chansons pop parfaitement construites. Elle est d’ailleurs en nomination aux Grammys pour le meilleur enregistrement dance avec la pièce Dancing On My Own. Je ne pensais jamais voir Robyn parmi les chanteuses respectées du milieu, elle qui avait débuté sa carrière avec la pièce Show Me Love. Petit aveu à faire : je l’aimais cette chanson. Faut dire que j’étais une adolescente affamée de musique produite par Max Martin. Ça vous donne une idée de mes amours de jeunesse.

J’ai vraiment hâte de me faire exploser les tympans par sa musique en tout cas. Et j’ai bien hâte de vous en faire la critique.

Vous pouvez vous procurer les billets pour le concert de Robyn via le site d’Admission pour le concert au Métropolis et via Billetech pour le concert à Québec.

Un commentaire
  • Claudi
    17 janvier 2011

    Très juste pour Robyn et son Body Talk.

    Un aveu: non seulement la chanson Show Me Love peut encore s’écouter, mais cet album vieillit quand même bien…

S.T.Y.L.E.S.

Stéphanie Chicoine

Un blog utilisant bangbangblog.com

À propos